Le littoral nord-ouest
Une particularité peu connue distingue le Baikal des autres structures géologiques de la terre: si l'on additionne le plus haut point des chaînes de montagnes entourant le lac (2840 m), le point le plus profond du lac  (1637 m), et la plus importante capacité de sédiments de la dépression du Baïkal (8500 m), on obtient une amplitude de fléchissement de la croûte terrestre (rift) sous le Baïkal de 12997 m, ce qui dépasse de presque 2 kilomètres la plus grande des fosses océaniques (11022 m - la fosse des Mariannes). On ne rencontre nulle part ailleurs de tels rifts sur les continents de la Terre. Sur la photographie: une côte entre l'embouchure de la rivière Ledjanaja et le cap Zavorotnij.